L’ARS Bretagne publie les résultats de l’étude relative aux modalités d’organisation du diagnostic et à la prise en charge des personnes avec troubles envahissants du développement dans les établissements de santé mentale. La démarche a donné lieu à six rapports d’analyse (soit un par public et par type de prise en charge) et à une synthèse reprenant l’ensemble des constats et préconisations.

Dans le cadre du plan d’actions régional autisme 2014/2017, en concertation avec les membres du Comité Technique régional Autisme, l’ARS Bretagne a confié aux cabinets CEKOIA et Argo Santé, la réalisation d’une étude sur les modalités d’organisation du diagnostic et de la prise en charge des personnes avec troubles envahissants du développement (TED) dans les établissements de santé mentale en Bretagne.

Les principaux objectifs fixés étaient de :

  • connaître les modalités d’organisation et les pratiques en psychiatrie en matière de diagnostic et de prise en charge des personnes avec TED, les forces existantes, les difficultés rencontrées, et les écarts avec les recommandations de Bonnes Pratiques de l’HAS et de l’ANESM ;
  • établir des préconisations pour adapter ou faire évoluer les organisations en psychiatrie en lien avec les ESMS et les partenaires libéraux ;
  • contribuer à clarifier le rôle des acteurs entre la psychiatrie, le libéral et le médico-social dans les interventions auprès des personnes avec TED.

Cette démarche fait suite à une première étude conduite en 2014 par le cabinet CEKOIA sur les modalités d’accompagnement des personnes avec autisme au sein des établissements et services sociaux et médico-sociaux et vient donc compléter l’état des lieux des organisations et pratiques existantes en Bretagne.

Dans ce cadre, une enquête a été lancée en début d’année 2017, auprès de l’ensemble des services (enfants et adultes) ayant une autorisation en psychiatrie, complété par des entretiens individuels et collectifs avec les professionnels concernés.

L’étude a donné lieu à :

  • 6 rapports d’analyse, soit un rapport par public (enfants ou adultes) et par type de prise en charge (hospitalisation de jour, Centre médico-psychologique/Centre d’activité thérapeutique à temps partiel et hospitalisation à temps complet),
  • un document synthétique reprenant les grands constats de ces rapports et l’ensemble des préconisations qui ressortent de l’étude par thématiques.

A venir, une réunion de travail avec les établissements de santé mentale

La prochaine étape sera de partager ces résultats avec les établissements de santé mentale de la région, lors d’une réunion de travail qui sera organisée au cours du premier semestre 2018, afin de travailler notamment à une priorisation des actions à mettre en œuvre.

[Source : ARS Bretagne]

La lettre d'information du CRA Bretagne

Restez informés : inscrivez-vous
à la lettre d’information du CRA Bretagne