L’Assemblée Générale du 24 janvier 2018 du Groupement National des Centres Ressources Autisme (GNCRA) a nommé Dr Thierry Maffre en qualité d’Administrateur pour une durée de 3 ans renouvelable une fois.

Thierry MAFFRE, 54 ans, est psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, praticien hospitalier au CHU de Toulouse. Après avoir exercé des fonctions cliniques en secteur de psychiatrie infanto-juvénile, IME, SESSAD et CAMSP, il a été à partir de 2005 coordinateur médical du CRA Midi-Pyrénées. Titulaire d’un master de management des structures sanitaires et sociales (Toulouse Business School), il est depuis 2012 directeur du Groupement d’Intérêt Public gestionnaire du CRA Midi-Pyrénées.

Le Dr Thierry Maffre succède à Olivier Masson, directeur du CRA Nord-Pas de Calais, élu administrateur lors de l’AG du 5 mars 2015 et validé dans ces fonctions lors de l’AG du 27 novembre 2015, et qui a œuvré à la mise en place et à l’installation du groupement national.
A ce titre, Olivier Masson  bénéficie d’un statut de « conseiller spécial ».

À propos du Groupement National des Centres Ressources Autisme

Le GCSMS Groupement National des Centres de Ressources Autisme (GNCRA), tête de réseau des Centres de Ressources Autisme (CRA), a ouvert ses portes en janvier 2017, dans la continuité des actions réalisées par l’ANCRA.
Il a pour objet :

  • •  de réunir et fédérer les CRA au sein d’un réseau national chargé de favoriser le développement, la valorisation et l’harmonisation de leurs actions;
  • •  d’organiser et gérer les actions en commun au bénéfice de l’ensemble des centres de ressources autisme et les actions qui leur sont confiées collectivement, notamment par les pouvoirs publics ; ou dans le cadre de commandes de dimension nationale;
  • •  de représenter les CRA dans les dialogues avec les pouvoirs publics et les organismes au niveau national.

Sa  gouvernance  repose  sur  un  administrateur  et  5  instances  :  l’Assemblée  Générale,  le  Conseil d’orientation,  le  Comité  scientifique  et  technique,  le  Conseil  des  usagers  et  des  partenaires  et  le Conseil des professionnels des CRA.

[Source : GNCRA - Paris, 9 février 2018]