Suite à l’article paru le 5 juillet dans le journal Ouest-France, et au cours duquel Mme Lucie BOUGARAN, directrice de l’UAC du CRA et Dr Aurélie FAVE, médecin pédopsychiatre à l’UED  du CHRU de Brest, et chef de service du secteur 2 de pédopsychiatrie, ont été interviewées, l’équipe du CRA souhaite apporter des précisions sur les éléments cités.

Il existe trois niveaux de dépistage et de diagnostic de l’autisme :

  • Le niveau 1 qui correspond au dépistage et à l’alerte,
  • Le niveau 2, de diagnostic simple,
  • Et le niveau 3, de diagnostic complexe.

Concernant le  déploiement du niveau 2 de diagnostic, des professionnels en capacité de faire du diagnostic simple font partie d’équipes pluridisciplinaires coordonnées par un médecin et labellisées par l’ARS.

Le Centre Ressources Autisme est un dispositif régional, composé de plusieurs unités : 

  • des unités d’évaluations diagnostics enfants (UEDE) sur chaque département pour le diagnostic complexe des enfants (une unité va ouvrir dans le département des Côtes d’Armor en octobre),
  • une unité régionale pour le diagnostic des adultes (UEDA) à Brest,
  • une unité régionale d’appui et de  coordination qui assure des missions de conseil, de soutien, de sensibilisation et d’information, et qui coordonne l’ensemble du dispositif.

Le 4ème plan évoqué correspond en réalité à la Stratégie nationale autisme au sein des troubles neuro-développementaux. Dans la continuité du 3ème plan autisme, et après une concertation nationale, cette stratégie est sortie en avril dernier ; nous attendons les directives de mise en œuvre.

Les associations de familles sont des partenaires proches du CRA avec lesquelles nous travaillons en collaboration, par exemple pour la formation d’aide aux aidants, qui concerne les aidants d’enfants TSA pour 2018.     

L’équipe du CRA